Histoire de Draille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire de Draille

Message par Draille le Ven 5 Juil - 20:19

Draille naquit d'un oeuf, en même temps que ses deux soeurs et son frère. Les quatre furent les seuls survivants d'une couvée de treize oeufs. A six semaines, leur mère, affamée, dévora une soeur de Draille. Un mois plus tard, la féroce compétition entre les petits exclut Draille. Il devint un paria, obligé de se débrouiller tout seul désormais.

Le fait qu'il soit seul dans la nature à son jeune âge semblait le condamner, mais il survécut et se fit capturer par le trafiquant de monslaves Faktys et ses hommes, puis vendu au marché noir à Folh-Klor, un vendeur de monslaves. Retenu captif dans la caserne de monslaves de Folh-Klor pendant deux ans, Draille fut finalement acheté par le Seigneur Fresh Maker (le frère d'une inventrice qui, avec l'aide de son mari, équipait la résistance en armes révolutionnaires).

Fresh Maker exerça Draille à combattre et lui enseigna l'art de la survie dans un combat de monslaves. Après 15 années d'entraînement intensif d'une sévérité extrême, Draille fit son premier combat de monslave, qu'il remporta. Ce fut le début d'une série de victoires qui dura pendant une dizaine d'années.

Draille massacrait ses adversaires sans pitié. Il gagna un surnom au fil de ses victoires, qu'il garda pour le reste de sa vie : Draille. Nul ne sut vraiment d'où venait cette appellation. Certains prétendaient que c'était un mixe du mot "dragon" et du mot "écaille", d'autres disaient que ça venait du mot "entaille" car Draille causait de nombreuses coupures dans la chair de ses adversaires avant de les achever, d'autres encore firent courir la rumeur qu'avant d'être capturé puis dressé pour être un monslave, Draille avait fait un véritable hécatombe en tuant un troupeau entier de Jajar qui traversait une draille...

Un jour, le seigneur Fresh Maker ne parvint plus à maîtriser Draille, qui le dévora. Puis Draille s’enfuit, il fut enfin libre. Il marcha plusieurs jours dans l’espoir de trouver un foyer, et se retrouva à Oroban, au Royaume de Larbos. Son effrayante bobine ne rassurait nullement les gens, mais cela n’empêcha pas à Draille de pouvoir s’installer là-bas, et d’y couler des jours heureux et reposants.

Il eût même, pendant un temps, une histoire d’amour avec une certaine MoOny, une Darkange rencontrée dans le bar « Les Trois Licornes ». Mais elle ne tarda pas à jeter Draille.

Au fil des ans, Draille développa l’aptitude de maîtriser une sorte d’énergie, dont personne n’est encore arrivé à percer l’origine, qui lui donne des pouvoirs étonnants, tels que générer des champs d’énergie destructeurs. Il rencontra une initiatrice de ce genre de pouvoirs, qui, par un entraînement rude, lui apprit plusieurs techniques, telles que l’Exitium.

Mais ce ne fut pas assez pour Draille. Jours et nuits, il s’entraîna et fit des recherches pour apprendre de nouvelles techniques encore plus puissantes. Et il finit par en apprendre une que de très rares personnes connaissent ; le Souffle du Diable.

Après ça, Draille décida de parcourir le monde afin de trouver des combattants à défier. Ainsi, il affronta Flamme, Velyzia, Jaguarian, Jade, et bien d’autres…

Lors d’un combat contre un certain Pugnatore, Draille généra un champ d’énergie d’une puissance incroyable, déployé sous forme d’une vague d’énergie dévastatrice. Cela tua Pugnatore sur le coup en le réduisant en poussière. Draille décida d’appeler cette technique « le Crusher ».

De retour à Oroban, Draille, maintenant connu pour maîtriser des champs d’énergie ravageurs, fut accusé à tort d’avoir détruit le palais royal avec ses pouvoirs. Tout ceci est dû à une sombre machination organisé par Tirador, un homme prétentieux, arrogant et cruel connu comme étant la plus fine gâchette de l’histoire d’Alysia.

Condamné à mort, Draille fut incarcéré dans la Prison Barek, la plus sûre de la planète, dans l'attente de son exécution. Son camarade de cellule, Mickael Skofild, un ingénieur surdoué, persuadé de l’innocence de Draille, va donner un coup de main à ce dernier pour s’évader avant la date de sa mise à mort. Pour ce faire, Skofild élabore un plan astucieux pour sortir de la prison. Il s’est d’ailleurs fait tatouer les plans de celle-ci sur le torse, le dos et les bras, de même que plusieurs renseignements utiles pour l’évasion et la cavale.

Cependant, des évènements inattendus viendront mettre des bâtons dans les roues au plan d'évasion que Mickael avait conçu. Draille et Skofild devront faire face aux agissements de Tirador et ses hommes, prêts à tout pour que Draille soit exécuté comme prévu. Ils causeront bien des problèmes aux deux détenus. De plus, ceux-ci devront s’allier avec des prisonniers non prévus dans le plan de départ.

Mais Draille parviendra malgré tout à s’évader. Skofild refusa de le suivre et resta dans la cellule, déclarant qu’il lui serait insupportable de passer sa vie à fuir.

Draille sortit de la prison et, en suivant les instructions du plan de Skofild, se retrouva dans une partie secrète du désert de Muliba. C’est alors que les gardes de Prison Barek le retrouvèrent. Draille fut interloqué et se demanda comment ils avaient fait pour le retrouver, avant de découvrir que Skofild l’avait vendu en échange de sa liberté.

Draille retourna donc à la Prison Barek. Alors que le jour de son exécution approchait à grands pas, Draille ne cessait de réclamer qu’on le laisse prouver son innocence. Au final, le Roi Larbosa accepta, influencé par l’avis des Légendaires, voulants rétablir la justice et la vérité pour tous.

Draille fut donc libéré sous surveillance rapprochée, afin qu’il retrouve le coupable du coup monté qui l’a conduit en prison. Il demanda des renseignements partout afin de retrouver Tirador. Il eut vent que celui-ci se trouvait dans le monde elfique. Il récupéra une clé elfique et se rendit à Koléana. Après plusieurs recherches, il comprit que Tirador avait l’intention de détruire le palais royal du roi Kash-Kash et de faire accuser un autre pauvre bougre à sa place. Il empêcha in extremis ceci d’arriver et captura Tirador et ses hommes. Lorsque la vérité éclata au grand jour, Draille fut gracié et la bande à Tirador fut envoyé à la Prison Barek, dans l’attente de leur exécution prochaine. Draille put récupérer le pistolet à silex de Tirador.

Pour avoir sauvé le palais royal du roi Kash-Kash et les vies qui se trouvaient à l’intérieur, dont celle du roi, Draille eut la reconnaissance des elfes. Ceux-ci lui forgèrent à partir de son sang une épée d’or ayant la capacité d’être attirée vers Draille lorsqu'il le désire, peu importe où elle se trouve.

Draille put reprendre le cours de sa vie, néanmoins toujours rancunier envers Mickael Skofild pour ce que ce dernier lui avait fait. Il le retrouva afin qu’ils s’expliquent. Skofild refusa de dire le moindre mot et s’attaqua à Draille. S’ensuivit un combat remporté par celui-ci. Vaincu, Skofild implora la pitié de Draille et le supplia de l’épargner. Il accepta et partit en laissant la vie sauve à Skofild. Ce dernier, se sentant humilié, profita du fait que Draille ait le dos tourné pour l’assaillir. Draille acheva alors Skofild et le laissa pour mort.

Pendant un de ses voyages, Draille se rendit à Shamalau, dans l’espoir d’y trouver des combattants à affronter. Il tomba sur le chef des orcs de la région qui releva le défi. Draille le vainquit et eut droit au respect des orcs de Shamalau, qui lui forgèrent une armure quasiment indestructible.

L’ouverture de l’arène rendit Draille très heureux. Cela allait être l’occasion pour lui de se mesurer aux combattants du monde entier.
avatar
Draille

Messages : 5
Date d'inscription : 25/06/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum